UP Campus Tomorrow is being built here and now. Log in

Kibamba School of Excellence has currently posted 6 key stages


1er pierre

Grâce à un don de 5000€ commencement de la construction d'une 1er salle de classe

03 JANUARY 2016

Structuration

Du point du vu juridique nous souhaitons que cette école s'inscrive dans l'économie sociale et solidaire. Nous sommes encore en train de travailler sur cette structuration

06 NOVEMBER 2015

Miracle

Un très talentueux architecte Monsieur Etienne Bruley se propose de nous aider en nous offrants les plans de notre future école

04 JUNE 2014

Progression

Dépôt de demande de permis de construire l'école ... Des multiples difficultés à surmonter

03 FEBRUARY 2014

L’adhérence

Quelques membres de ma famille adhérent à ce projet. Mon frère Peter offre un terrain pour que nous puissions construire une école pour permettre aux enfants handicapés d’accéder à l'éducation. La plupart des obstacles auxquels font face les personnes handicapées concernent l'accès aux soins, aux infrastructures publiques, à l'éducation et à l'information. Il est très difficile d'accéder aux transports et aux édifices publics, dont les écoles. Les infrastructures n'étant pas conçues pour la commodité d'utilisation. C'est encore pire pour les utilisateurs de fauteuils roulants, car les rampes n'existent quasi pas dans ce pays.

08 JULY 2013

L'idée

Me baladant en vacances, dans les rues de Dar-es-Salaam, je suis frappée par le nombre de personnes handicapées mendiant. J'ai l'impression d'en rencontrer à chaque coin de rue... De retour à la maison j’ameute ma famille, il faut absolument m'aider à venir en aide à ces personnes... on rencontre des personnes handicapées mendiant, la plupart vêtues de haillons, assis dans des fauteuils roulants improvisés ou se déplaçant sur des béquilles de fortune, les moins chanceux se traînant à terre sur les mains et les genoux. J’ai l’impression que le sentiment général est que leur place est dans la rue à mendier. La situation est pire dans les régions rurales où ils sont considérés comme une malédiction divine. La société considère ces personnes handicapées comme des poids morts encombrants qui n'ont aucun rôle à jouer. Ils sont confrontés à une discrimination particulièrement sévère. Un rapport publié en 2004 par la section norvégienne de « Save the Children » conclut que la maltraitance sexuelle des enfants handicapés est de plus en plus fréquente en Tanzanie et que 87,4 % des filles handicapées en avaient été victimes. Environ 48 % de ces filles souffraient de handicap mental, 15,7 % de déficience auditive et 25,3 % avaient des handicaps physiques visibles ; de plus, 52,4 % de ces victimes de maltraitance sexuelle se sont révélées séropositives.

01 JULY 2013
Your browser is out-dated!

Up-date your browser for the best possible display Up-date your browser

×